©Suzie Palmer Shazaam

Le film que les gens ont vu mais qui n’existe pas: Shazaam

Ah, les années 1990! On partait en famille, ou entre amis, au club vidéo du coin pour y jeter un oeil sur les murs entiers de cassettes vidéos à louer! On choisissait le film qu’on allait voir ensemble, on le louait, on se préparait une soirée cinéma à la maison… Que de souvenirs pour beaucoup d’entre nous!

Des centaines de gens, en particulier ceux qui étaient des enfants dans les années ’90, se rappellent avoir loué un film américain pour enfants dont le personnage principal était un génie sorti d’une lampe, joué par l’humoriste Sinbad. Des dizaines d’anciens employés de clubs vidéo se rappellent très bien avoir loué ce film. Ils se rappellent de la cassette elle-même, de l’image sur la couverture, et surtout du titre: Shazaam!

Pourtant, des recherches Google sur ce film révèlent qu’il n’a jamais existé… Non, Shazaam n’est pas le titre d’un film, et Sinbad n’a joué dans aucun film avec un génie sorti d’une lampe orientale du style Aladdin. Point à la ligne!

Sinbad

Shazaam, le film qui n'existe pas

Troublés en découvrant que le film n’existe pas, plusieurs américains on demandé directement à Sinbad s’il avait tourné un tel film. L’humoriste a reçu tellement de questions concernant ce film non-existant qu’il a fini par écrire ceci sur Twitter:

Twit de Sinbad

(Traduction: Okay, pour vous tous qui pensez que j’ai fait un film sur un génie… eh bien, je n’en ai pas fait jusqu’à maintenant, mais je vais en faire un, comme ça on pourra clore ce chapitre.)

On ne peut pas inventer des conneries pareilles de nulle part!

« Une fois, j’ai demandé à ma copine de me dire le nom du film avec un génie. Elle m’a répondu « Shazaam ». Ensuite, je lui ai demandé quel est l’acteur qui joue le rôle du génie, et elle a tout de suite répondu Sinbad.

On ne peut pas inventer des conneries pareilles de nulle part mdr. » (3)

En effet, quand autant de gens ont exactement le même souvenir qui nous paraîte « erronné », cela s’appelle, dans le monde du paranormal, un effet Mandela.

Un effet Mandela, c'est quoi?

Ce qui caractérise un effet Mandela, c’est que des centaines, ou même des milliers de personnes ont le même souvenir d’un événement passé, qui diffère de notre version actuelle de l’histoire. Dans ce cas-ci, les gens se rappellent d’un film qui n’a pas existé, en détail…

Et attention: un effet Mandela, ce n’est pas n’importe quel souvenir au hasard. Car tous ces gens, ces centaines de gens ont le même souvenir bien précis. Par exemple, le personnage au chapeau haut de forme qui est associé au jeu de Monopoly, vous vous en rappelez? Et diriez-vous qu’il porte un monocle, ou des lunettes, ou rien du tout? Réfléchissez avant de lire la suite…………….

Beaucoup de gens se rappellent du bonhomme de Monopoly en lui associant un monocle auquel pend une cordelette. Il s’agit toutefois d’un effet Mandela, puisque jamais, au cours de son histoire, le bonhomme de Monopoly n’a eu de monocle. 

En 2022, une étude fut menée à l’Université de Chicago où on a présenté aux participants 3 images différentes du personnage de Monopoly, soit:

  1. le personnage sans lunette ni monocle, la seule version à laquelle historiquement les gens ont été exposés,
  2. le personnage avec le monocle et la cordelette, une version qui n’a jamais été publiée mais que les gens rapportent se souvenir comme effet Mandella, 
  3. et une autre version avec des lunettes, qui n’a jamais été publiée et qui n’est pas rapportée comme étant un effet Mandela.

Dans le cas du bonhomme de Monopoly, si on demandait aux gens quel était le bon logo, beaucoup d’entre eux pointaient le numéro 1, mais aussi le numéro 2, et très peu le 3. Si l’effet Mandela était une simple erreur de mémoire, on aurait pu s’attendre à ce qu’un nombre égal de gens pointent le 2 et le 3, mais ce ne fut pas le cas. 

« Même si nous avons une bonne mémoire, il est possible qu’elle fasse des erreurs », nous explique les deux auteurs de cette étude, Wilma Bainbridge et Deepasri Prasad. Dans une autre étude portant sur la mémoire, on demandait aux gens de dessiner, seulement par souvenir, le logo de telle ou telle compagnie largement connue. Plusieurs personnes faisaient des erreurs dans les logos, par exemple, pour la pomme de la compagnie Apple, une personne pouvait ajouter une branche à la feuille, alors qu’une autre pouvait changer la forme de la feuille. Donc, ces erreurs variaient selon les personnes.

Toutefois, nous expliquent les auteures de l’étude, dans le cas des logos associés à des effets Mandelas, les fausses caractéristiques qui y sont associées ne variaient pas. Beaucoup de gens ont dessiné, ou pointé, exactement la même caractéristique sur le logo. Dans le cas du bonhomme de Monopoly, il s’agit spécifiquement d’un monocle avec une cordelette. Ces caractéristiques étaient spécifiques et cohérentes d’une personne à l’autre. De plus, ajoutent les auteures, les gens disaient avoir une grande familiarité avec ces logos, et avoir une grande confiance en leur réponse. (5)

C’est donc ce qui différencie les effets Mandella des autres erreurs de mémoires: Le « faux souvenir » est homogène. 

Plus d’informations sur les effets Mandela dans mon article sur le sujet: Quand le passé se réécrit: l’effet Mandela

La trame du film Shazaam

Un effet Mandela n’est donc pas un souvenir flou, imprécis, variant d’une personne à l’autre. Il a des caractéristiques spécifiques et cohérentes. Donc, dans le cas du film Shazaam, les caractéristiques sont:

  • l’acteur principal,
  • le titre,
  • le scénario du film,
  • la description de la tenue de génie de Sinbad,
  • l’image sur la couverture de la cassette VHS et sur des posters,
  • les bandes-annonces,
  • l’année de sortie (fin 1993 ou début 1994),
  • la distribution du film (location en cassettes et sur quelles chaînes il est passé).
©suzie palmer shazaam poster

Voici le scénario du film tel qu’il est habituellement rapporté par ceux qui vivent cet effet Mandella: (1,2, 3, 4, 7, 8)

  • Le film commence sur une scène de Sinbad en génie, qui vit dans sa lampe. On le voit dans l’intérieur de sa lampe, qui est comme un salon où il regarde la télévision avec des femmes génie.
  • Une famille déménage dans une nouvelle maison. La famille consiste en un père seul (la mère vient de décéder), et deux enfants, soit un garçon d’environ 12 ans et une fille d’environ 7 ans. 
  • Dans le grenier de la nouvelle maison, le garçon trouve une lampe de génie et la cache dans sa chambre.
  • Plus tard, alors qu’il est fâché, il se réfugie dans sa chambre. Il prend la lampe de génie et la frotte. Le génie joué par Sinbad en sort. Il est irrité et voudrait retourner dans sa lampe, mais il est obligé d’accorder 3 voeux au garçon avant de pouvoir y retourner. De plus, ça fait vraiment longtemps qu’il n’est pas sorti de cette lampe et qu’il n’a pas accordé de voeux, alors il est plutôt « rouillé ». La petite soeur entre dans la chambre de son frère à ce moment-là et voit le génie, alors celui-ci doit aussi lui accorder trois voeux.
  • Le film se déroule alors que le génie exauce les voeux des enfants. C’est un film humoristique pour enfants avec beaucoup de scène de chaos.
  • Une des scènes de chaos mémorable implique une piscine, et le patron du Papa qui tombe dans la piscine à cause d’un tapis volant.
  • Dans le film, Sinbad porte un turban, de grands anneaux à ses oreilles, un ensemble d’amples chemise et pantalon de soie, et beaucoup de bijoux dorés, qui s’emmêlent tout le temps. La petite fille s’amuse à porter le chapeau de Sinbad et il y a une scène du film où elle porte ses bijoux. 
  • La trame de fond du film, ce sont les enfants qui doivent faire le deuil de leur mère. Ils aimeraient faire comme voeu que leur mère revienne à la vie, mais il s’agit d’un souhait que les génies ne peuvent pas réaliser, puisque c’est contre les règles. À la fin, ils souhaitent revoir Sinbad, ou le libérer. 

Le traumatisme de Shazaam

Dans certaines communautés Reddit, des internautes se sont regroupés pour partager leurs souvenirs sur ce film… soulagés de trouver d’autres personnes partageant le même souvenir. Comme si le fait d’être plusieurs à se rappeler de ce film qui n’a jamais existé appaisait le traumatisme ressentit.

SashimiX se rappelle des bandes-annonces du film qui passaient à la télé: « C’est grâce à ces bandes-annonces que j’ai appris qui était Sinbad. J’étais une petite fille. (…) Je n’avais JAMAIS entendu le nom Sinbad et c’est comme ça que je l’ai appris. Imaginez ma surprise lorsque j’ai découvert que mon premier souvenir de Sinbad était complètement faux. » (6)

Kazaam

Était-ce Kazaam?

Les détracteurs et les sceptiques affirment que ceux qui se rappelent du film Shazaam se méprennent et ont vu en fait le film Kazaam, où le joueur de basketball Shaq O’Neal joue le rôle d’un génie. Et ce film-là, il existe bel et bien! Seulement, voilà… les victimes de cet effet Mandela se rappellent aussi de Kazaam, et disent ne pas avoir confondu les deux films. Parmi les détails clairs qui ressortent concernant Shazaam, le film serait sorti en 1993 ou 1994, alors que Kazaam est sorti en 1996.

« Nous avions les deux films en même temps au magasin de location de films sur cassettes vidéo que je dirigeais avec mon oncle, et Kazaam est sorti entre 18 mois et 2 ans plus tard.
[Les deux films] ne se ressemblent pas, outre le fait que les deux ont un génie comme personnage principal, et que les deux sont mauvais, mais pour des raisons différentes… Le film avec Sinbad est un film pour enfants qui semble avoir manqué de fonds et être mal édité malgré un bon début, et le film de Shaq avait assez d’argent pour sa production, mais c’est mal joué et mal écrit. »

– Utilisateur Reddit EpicJourneyMan

« Je me souviens clairement de Shazaam car nous l’avons regardé plus de 4 fois à la garderie d’été en 1996 ou 1997, nous avions aussi vu Fluke, The Goofy Movie, et une fois nous avons regardé Kazaam mais nous pensions tous que le film de Sinbad était le meilleur des deux. »

– Utilisateur Reddit Bmadon0418

Pourquoi y a-t-il eu deux films?

Les années 1990, c’était une époque où les grandes maisons de production de films sortaient souvent un film semblable au film de leur rivale. Ainsi, ils profitaient de l’engouement et de la publicité entourant le sujet du film pour attirer les foules vers leur propre film. 

C’est donc dans cette décennie qu’on a vu sortir en salle, à des dates rapprochées, les films Armageddon et Deep Impact, Antz et A Bug’s Life, ainsi que 1492 et Christopher Columbus The Discovery

« Je me rappelle avoir vu Shazaam. C’était une histoire drôle et pleine d’aventure (…) Ma nièce était jalouse de ma cassette vidéo et a demandé à sa mère de lui en acheter une. Le plus drôle, c’est que sa mère lui a acheté Kazaam. Je riais de ma nièce car j’avais le meilleur film, et elle avait le mauvais. (…) C’était en 1996-1998, je pense. Le plus étrange de l’histoire, c’est que la cassette vidéo que j’avais a disparu quelques semaines plus tard. Même ma mère ne comprenait pas ce qui était advenu de la cassette. »
– Utilisateur Reddit fermentedbolivian

(…)[Les deux films] ont co-existé. Jusqu’en 1999, je possédais une cassette VHS de Shazaam jusqu’à ce que, en gros, le lecteur mange et charcute la bande de façon irréparable. Kazaam est sorti en Juillet 1996 selon Google, et Shazaam est sorti à la fin de 1993 ou au début de 1994, juste après la mort de la mère de Jen (ma meilleure amie), alors nous regardions ce film tous les jours. (…) Cela aidait beaucoup mon amie à accepter la mort de sa mère (…) »
– Utilisateur Reddit Drive-or-doze84

club vidéo

Autre explication devant la disparition du film Shazaam

Outre le fait que tous ces fans du film Shazaam soient victimes d’un effet Mandela, il existe une autre hypothèse pour expliquer la disparition du film. Cette hypothèse veut que le film Shazaam soit tellement mauvais que la chaîne de télévision américaine VH1 l’ait désigné comme le pire film ayant jamais été fait. Sinbad, furieux, aurait intenté une poursuite contre VH1 pour diffamation. Finalement, l’entente hors cours impliquerait que les deux partis nieraient l’existence du film, et toutes les copies VHS en circulation de ce film seraient détruites, et toutes les personnes impliquées dans la création de ce film nieraient son existence, et cesseraient d’en parler. (2)

Cette hypothèse est complètement tirée par les cheveux, je vous l’accorde. Mais les sceptiques de l’effet Mandela auront au moins une explication à se mettre sous la dent.  

Références

L'effet Mandela

Article connexe:

En quelle année le Challenger a-t-il explosé? Nelson Mandela est-il mort en prison? Quand un grand nombre de personnes se rappelle une autre version de l’histoire, avec des détails identiques, c’est déconcertant. Et ça s’appelle l’effet Mandela.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *