« J’aurais dû être mort, mais je suis toujours en vie »…

CyberpunkDystopia était en train de marcher dans le désert sur un chemin longeant un canyon. Il se trouvait à environ 18 mètres au-dessus de la rivière se trouvant au fond du canyon. Puis, sans prévenir, un glissement de terrain est venu le prendre, lui, ainsi que la portion de chemin sur laquelle il se trouvait. Il ne pouvait rien faire pour arrêter la chute. Il tombait dans le vide et voyait la rivière se rapprocher de plus en plus. 

Mais tout à coup, il s’est retrouvé à nouveau sur le chemin longeant le canyon. Toute la sensation de chute et de vitesse étaient parties. Il restait là, sur place, héberlué et se demandant ce qui s’était passé, lorsqu’il a vu devant lui le glissement de terrain se produire, exactement au même endroit. Seulement, cette fois, il ne s’y trouvait pas.

« Je n’arrivais pas à comprendre ce qui venait de se passer, et j’ai dû carrément rester assis juste là pendant une heure, avec ma tête dans les mains. J’ignore ce qui est vraiment arrivé, et je ne renie pas le fait que j’ai peut-être halluciné ou quelque chose du genre, mais ce fut une des expériences les plus étranges de toute ma vie, et 15 ans plus tard, j’y repense souvent.

Ça n’a duré que quelques secondes, mais ça m’a paru plus long puisque je paniquais totalement. La partie la plus étrange, c’est que j’avais les yeux ouverts et que j’ai pu être témoin de ma chute visuellement, et de mon changement d’emplacement qui s’est produit instantanément, en un clin d’oeil. »

Un retour en arrière?

Notre héros n’est pas le seul à avoir expérimenté ce phénomène mystérieux. D’autres personnes se sont retrouvées dans des cas semblables: un événement traumatique aurait dû les laisser morts, ou du moins gravement mutilés, mais ils ont semblé reculer dans le temps de quelques secondes, et revivre l’événement de façon à s’en sortir cette fois vivants, et bien portants. 

La noyade

C’est le cas de Ram, de Winnipeg au Canada. Il se rappelle clairement un événement tragique qui s’est produit alors qu’il avait trois ans et qu’il vivait en Pologne. Sa famille et lui se trouvaient sur une plage longeant une rivière. Ram se baignait dans l’eau peu profonde, lorsque d’un coup, il se retrouva dans un endroit trop creu. Il coulait au fond de la rivière, incapable de remonter. Personne de sa famille ne remarquait ce qui lui arrivait. Il paniquait. Puis, il s’est remis à respirer… Sans comprendre comment, il avait changé de place, et se trouvait à nouveau dans l’eau peu profonde. (6)

Comparaison avec les expériences de mort imminente

Ce vécu est différent des expériences de mort imminente (EMI) telles que décrites dans le célèbre livre du Dr. Raymond Moody « La vie après la vie ». Le Dr. Moody, dans son enquête, s’est consacré aux témoignages de gens qui sont morts physiquement et qui ont ensuite été réanimés, ou qui ont recommencé à vivre par eux-même. 

Mais dans les cas cités dans cet article, le témoin meure, et ensuite, semble reculer en arrière dans le temps. Il revit alors la même scène, mais quelque chose de sa réalité a changé, et sa mort ne survient pas. Il ne s’agit pas d’une mort médicale, mais plutôt d’une anomalie temporelle.

Il y a des différences entre les deux sortes de « résurrection ». Les témoins expérimentant une EMI parlent d’un tunnel qu’ils traversent pour rejoindre une lumière. Il est possible que ce tunnel décrive la sortie du corps. Il arrive aussi qu’ils décrivent une rencontre avec des proches décédés ou des guides spirituels. Ce tunnel et ces rencontres ne sont pas décrits par les gens survivants grâce à un retour en arrière. 

Il y a aussi des similitudes entre les EMI et les retours en arrière. Par exemple, il arrive dans les deux cas que les témoins, en voyant s’approcher leur mort probable, revoient toute leur vie en quelques secondes. Il est fréquent aussi que les survivants des deux types d’expérience en ressortent bouleversés, au point de faire des changements importants dans leur vie.

moody
Le Dr. Raymond Moody a écrit la série de livres "La vie après la vie", qui décrit des expériences de mort imminente

Happé par un camion

Son chien s’étant sauvé de la cour, l’utilisateur Reddit Block508 est sorti de chez lui et s’apprêtait à traverser la rue pour aller chercher l’animal. Il a regardé de chaque côté de la rue avant de la franchir; il n’y avait personne. Mais alors qu’il était en train de traverser, il entendit un klaxon et vit brusquement un camion se diriger sur lui.

« D’un coup, j’ai senti une douleur aigüe dans mes côtes et j’ai ressenti chacun des os de mon corps craquer, chaque muscle se déchirer, et tout est devenu noir et froid. »

L’homme a alors revu tous les souvenirs de sa vie, de ses 2 ans jusqu’au présent. Un flashback qui a duré 3 secondes, du moins c’est ce qui lui a semblé. « Je crois que c’est à ce moment-là que je suis mort », ajoute-t-il.

Et tout à coup, il s’est retrouvé sur le côté de la route, sain et sauf. Il n’y avait pas de camion, rien. Comme si rien ne s’était passé. (2)

Est-ce une prémonition?

Est-ce que ces événements pourraient s’expliquer par une prémonition vue en détail avant que ne survienne l’événement, prémonition qui aiderait le témoin à éviter la mort? Est-ce que l’imagination du témoin inventerait une scène qu’il aurait pressenti? 

Le protagoniste de l’histoire suivante se demande sérieusement s’il a eu un pressentiment, ou s’il a plutôt vécu ces événements deux fois, avec une fin différente.

« Tard le soir, j’ai eu un appel téléphonique de mon voisin d’à côté qui me demandait si je pouvais l’aider à transporter un lit jusqu’à son deuxième étage, raconte l’utilisateur Reddit liquidgold83

C’était un lit pour sa mère malade. Il a accepté. Il n’était pas seul pour aider à déménager l’objet car un autre ami du voisin, un prêtre, était là pour prêter main forte. Lorsque le matelas et le lit furent bien en place dans la chambre du deuxième étage, le voisin leur demanda de l’aide pour une armoire qui devait être installée dans la même chambre. Les trois hommes se mirent au travail, sortirent l’armoire de la remorque et commencèrent à la transporter vers le deuxième étage.

« C’est là que je suis mort, raconte notre protagoniste. L’escalier de devant compte 11 marches. Je tenais l’extrémité inférieure de l’armoire, et nous avions monté environ 6 marches lorsque mon voisin et son ami ont échappé l’armoire et qu’elle est venue m’écraser alors que je tombais sur la chaussée…

Je me suis alors retrouvé dans ma salle à manger, entendant mon téléphone sonner, et ma femme me demandant si je comptais répondre. C’était mon voisin qui me demandait si je voulais bien l’aider à déménager un lit à son deuxième étage pour sa mère… »

Notre héros s’y est rendu et a rencontré à nouveau l’ami prêtre du voisin, qui agissait comme s’ils se rencontraient pour la première fois. Il dit alors à son voisin: « Je peux t’aider pour le lit, mais je ne peux pas t’aider pour l’armoire ». Le voisin, surpris, lui demanda comment il savait qu’il y avait aussi une armoire à déménager. Il leur a alors raconté qu’il venait de mourir, et leur expliqua comment ça s’était passé. Le prêtre, intéressé, avait un tas de questions. Le voisin ne le croyait pas.

Pour prouver qu’il disait vrai, notre héros a décrit en détail la chambre du haut, une pièce où il n’était jamais allé. Le voisin était stupéfait. 

« Le prêtre m’a demandé ce que j’avais vu après être mort. Je lui ai dit que je n’ai jamais vraiment été mort, puisque juste avant que la mort ne survienne, je me suis retrouvé dans ma salle à manger. » (5)

Quand le retour en arrière est vu par des tiers

Mais est-ce que l’hypothèse de la prémonition est toujours valable lorsqu’il y a des personnes qui voient le phénomène se produire, en tant que spectateurs?

Quand il avait 19 ans, l’utilisateur Reddit -opathy travaillait dans un centre équestre. Un jour, alors qu’il s’entraînait aux sauts, il tomba de son cheval. « J’ai touché le sol à un angle très dangereux, ma poitrine et mon menton se sont entrechoqués et mon dos s’est cambré vers l’arrière, explique-t-il. J’ai entendu un bruit sec, et lorsque mon corps s’est posé au sol sur le ventre dans une position non naturelle, il m’a semblé que toutes les parties de mon corps se trouvant sous mon menton n’existaient plus. »

Des témoins ont vu le terrible accident. Quelqu’un a crié. Une autre personne a tenté d’attraper le cheval pour que le cavalier ne soit pas piétiné.

« Puis, comme ça, j’ai senti une sorte de réajustement très brusque, et je me suis retrouvé étendu sur le dos. Je pouvais bouger tous mes membres, et je n’avais aucune douleur au visage ou à la poitrine. Je n’ai même pas eu le souffle coupé. Le propriétaire du centre équestre paniquait, mais m’a ensuite dévisagé d’un air confus lorsque je me suis relevé et que j’ai demandé à réessayer. »

Les seules séquelles de l’accident furent des ecchymoses bien visibles sur sa poitrine et son menton, témoignages du moment où ils se sont entrechoqués. Son médecin, constatant les ecchymoses, lui a fait savoir qu’il n’aurait pas dû se relever d’un tel accident. La chute aurait pu le tuer, ou sinon, il aurait dû avoir le cou ainsi que trois vertèbres cassées, au minimum. Toutefois, aucun problème ne fut détecté lors des examens médicaux.

« Jusqu’à ce jour, je ne comprends toujours pas comment cela a pu arriver, ni pourquoi. Mais je sais que je suis très chanceux parce que j’ai senti l’événement se produire, et tout le monde m’a vu tomber sur le ventre sans rouler sur moi-même, avant que le réajustement brusque se produise. » (4)

Illustration par William R Leigh

Deux personnes à partager le retour en arrière

L’hypothèse de la prémonition ne semble plus vraiment plausible lorsqu’on considère les témoignages où deux personnes ou plus ont vécu l’anomalie temporelle en même temps, et s’en rappellent de la même façon. On ne peut pas non plus parler d’hallucination, ni d’erreur de mémoire. 

C’est le cas de l’utilisateur Reddit apnett, et d’un de ses amis. Ils étaient et voiture et ils s’apprêtaient à traverser une intersection lorsqu’ils ont tous les deux vu un gros camion rouge se diriger vers eux. Le camion ressemblait à une image rémanente, ces résidus d’image qui restent quelques instants dans le champs de vision. 

Le camion est entré en collision avec le côté passager du véhicule. Le conducteur et son ami ont senti l’impact, leurs corps ont été violemment secoués, mais en fait, rien ne s’était produit. Il n’y avait pas de camion, pas d’accident.

Ils ont franchi l’intersection sans problème et ont finalement vu passer le camion rouge, qui n’a eu de collision avec personne. (4)

La cigarette

Un utilisateur Reddit a partagé avec sa copine une expérience terrifiante dont ils n’aiment pas se rappeler. Afin de préserver leur anonymat, il seront appelés Sam et Audrey, et leur ami sera nommé Mike.

Alors qu’ils venaient de voir un film au cinéma, Sam, Audrey et Mike sont allés dehors pour discuter tout en fumant une cigarette. Audrey a sorti un paquet neuf de son manteau et en a retiré le plastique d’emballage. Elle a sorti une cigarette pour la partager avec Sam. 

C’est alors qu’un homme qu’ils ne connaissent pas s’est approché d’eux et leur a demandé une cigarette. Audrey lui a répondu que c’était leur dernière, « désolée ». Mais l’homme ne l’a pas bien pris. Il a attrapé Audrey par le poignet et s’est mis à l’insulter. Sam est intervenu. 

Mais une vive douleur dans la gorge et le ventre le freina. Portant la main à son ventre, il remarqua que ses vêtements étaient mouillés. Audrey a crié « Arrêtez! Arrêtez! Arrêtez! », tandis que Mike pestait, avec des « Bon Dieu! » et des « P…! ». Sam sentit ses forces le quitter. 

Il a alors vu le rouge sur ses vêtements et le couteau tenu par l’homme. Il a compris qu’il venait d’être poignardé. Sa vision s’est rétrécie, et il tomba. Un seul bruit l’entourait, tout autour de lui, comme si plus rien d’autre n’existait au monde que ce bruit. C’était Audrey qui appelait son nom. Puis, il a senti l’univers trembler, un bourdonnement a rempli ses oreilles, et le noir qui l’entourait est devenu un blanc aveuglant.

Il s’est alors retrouvé dans la salle de cinéma, à côté d’Audrey. Mike leur parlait comme si rien n’était, et il s’est dit surpris de les voir pâles comme un linge. Il leur a offert d’aller fumer dehors avec lui, mais Audrey a décliné. 

Sam et Audrey ont quitté le cinéma sans dire un mot. Dans la voiture, il a demandé une cigarette à Audrey. « Elle a sorti le paquet de son manteau, explique-t-il, parlant du paquet neuf. Il n’était pas enveloppé dans du plastique. Elle l’a posé sur le tableau de bord devant moi. Je me suis mis à trembler lorsque je l’ai ouvert et que j’ai vu qu’il manquait une cigarette. Audrey a émis le cri le plus terrifiant que je n’ai jamais entendu de ma vie. Puis, nous avons roulé et avons vu passer cet homme, qui marchait dans le stationnement. C’était lui! Audrey a insisté pour dormir chez moi ce soir-là.

Arrivés chez moi, nous avons éteint toutes les lumières et avons simplement pleuré dans les bras l’un de l’autre. Le lendemain matin, je l’ai questionnée et elle a confirmé que ce n’était pas seulement dans ma tête, mais nous n’en avons pas parlé plus que ça. Je suis convaincu que c’est cette expérience qui a mené à notre rupture. Les choses étaient trop intenses entre nous après cela. » (7)

Retour en arrière après un suicide

Quand j'avais 15 ans, j'étais incroyablement dépressif et je luttais avec un trouble obsessif-compulsif et de l'anxiété. À tel point que j'ai décidé de me suicider. J'ai tout planifié (note de suicide, quand où, comment, etc.) et j'ai attendu. J'ai attendu environ une semaine jusqu'à ce que mes parents sortent pour dîner. J'ai accroché une note à la porte de ma chambre pour dire à mes parents de ne pas entrer et d'appeler la police. Je me suis douché, coiffé, mis mes plus beaux vêtements, et mis une note de suicide dans la poche de ma chemise. Mon père avait plusieurs fusils, et j'en ai choisi un pour commettre l'acte (...). Je suis allé dans ma chambre, j'ai mis de la musique et je me suis étendu sur mon lit. J'ai mis le canon dans ma bouche et j'ai chanté quelques lignes de "Freefallin" à travers mes larmes et j'ai appuyé sur la gachette.

Ensuite, j'étais comme un spectateur, je me regardais moi-même. Je me suis vu étendu sur mon lit, écroulé et plein de sang. Je me suis regardé gisant dans mon propre sang pour ce qui m'a semblé être une éternité. Puis, tout d'un coup, j'ai eu le souffle coupé, et j'étais de retour dans mon corps.
Click!
Le fusil a bloqué.
Je l'ai lancé sur le sol et j'ai pleuré dans mon oreiller pendant des heures, pour ensuite tout nettoyer et aller me coucher. Je ne sais pas ce qui est arrivé ce jour-là, mais je suis bien plus reconnaissant que vous ne pouvez l'imaginer. Après cet incident, j'ai vraiment fait des efforts pour remanier ma vie, et ça a porté fruit. Ça fait peur de penser que je ne serais pas ici en ce moment si le suicide avait marché. (3)

Retour en arrière en série

En 1997, l’utilisateur Reddit flhu a vécu une anomalie temporelle bien singulière. Il était seul et conduisait sur une route qui ne lui était pas familière, juste au Nord de Syracuse, dans l’état de New York. La route était droite et traversait un bois, et les conditions météo étaient idéales. Il en profitait pour conduire vite, à plus de 100 km/h.

Il n’était pas certain de l’intersection à laquelle il devait tourner pour aller prendre l’autoroute. Il a alors ralenti en s’approchant d’une intersection, mais réalisant que ce n’était pas la bonne, il n’a pas tourné et a continué tout droit. 

Un Dodge Caravan était à l’arrêt à l’intersection. La conductrice, voyant notre protagoniste ralentir, en a probablement conclut qu’il allait tourner, alors elle s’est engagée dans l’intersection pour virer à gauche. Juste devant lui.

« À cet instant, nous ne pouvions que nous retrouver dans une collision frontale. Elle roulait à 30 km/h, moi à 100, nos capots étaient alignés l’un sur l’autre et nous nous rapprochions très rapidement. Toutefois, juste au moment où nous aurions dû entrer en collision, le Dodge s’est soudainement retrouvé à 1,2 mètre de moi. Cette fois, nos capots étaient légèrement désalignés l’un de l’autre. Mais ce n’était pas assez, la collision restait inévitable. Puis, juste avant que nous nous touchions, le Dodge s’est retrouvé à nouveau à 1,2 mètre devant moi, et encore plus décallé vers la gauche. Nous nous dirigions encore vers une collision. Ca a continué ainsi. L’emplacement de réinitialisation était de plus en plus proche, mais toujours un peu plus décalé vers la gauche. Éventuellement (en fait, au bout de quelques secondes), j’ai manqué le Dodge de près. Je paniquais et j’ai dérapé jusqu’à un terrain de gravier. » (11)

Le monde semble avoir changé

Parfois, les gens qui évitent la mort ressortent transformés d’une telle expérience. Et parfois, c’est le monde autour d’eux qui semble avoir subi une transformation. L’utilisateur Reddit sirdomino a raconté comment de subtils changements se sont imbriqués dans sa vie après un grave accident de la route qui ne s’est pas produit.

Alors qu’il conduisait et prenait un virage serré à la vitesse recommandée de 40 km/h, notre héros a vu un gros camion prendre le même virage à une vitesse trop élevée, déraper, et capoter dans sa direction. Il se souvient d’avoir ressenti l’impact de la collision, les douleurs dans tout son corps, et la sensation d’être écrasé pendant ce qui lui a semblé être une éternité. Puis, la douleur le quittait alors que tout devenait noir. Il lui a semblé flotter dans l’espace pendant des heures. Ensuite, en un éclair, tout est devenu embrouillé, et il s’est retrouvé au volant de sa voiture, en train de prendre à nouveau ce virage. Sauf que cette fois, aucun accident ne s’est produit.

« Maintenant, raconte-t-il, la partie intéressante de mon histoire c’est que, avant cet événement, j’avais l’habitude de manger dans un resto appelé « Duff’s Home Town Country Buffet », que la plupart des gens appelaient simplement « le Duff’s ». C’était une chaîne de resto nationale que l’on pouvait trouver n’importe où. Mais après l’événement, le Duff’s a été substitué par le « Barnhill’s Buffet » (…). J’ai cherché sur Google pour voir si la chaîne Duff’s existait vraiment, et j’ai trouvé un resto semblable dans le Sud de la Floride, mais leur chaîne n’a que peu d’emplacements.

Alors, je me demande vraiment: ai-je vécu un épisode psychotique, ai-je tout halluciné, ai-je imaginé une chaîne de restaurants? Ou est-ce que j’ai, d’une façon ou d’une autre, changé de réalité? » (10)

Cette anecdote n’est pas sans rappeler l’effet Mandela, cette anomalie temporelle où les gens se souviennent clairement d’un passé qui est différent de la narration historique. 

Est-ce possible que ces témoins aient en fait changé de réalité, faisant un saut dans une réalité où ils auraient survécu à l’accident, mais qui comporterait des différences avec la réalité dont ils se souviennent?

Les chaussettes

Kaysie a vécu une expérience similaire, un accident de la route suivi d’un retour en arrière de quelques secondes. À nouveau au volant de sa voiture, elle ne cessait de répéter tout haut « Je ne peux pas croire que je viens de mourir! »

De retour à la maison, tout lui semblait normal, ou presque. Le seul détail discordant, c’était que toutes ses chaussettes avaient disparues. Seulement les siennes, puisque les chaussettes de son mari étaient toujours à leur place. Même la paire qu’elle gardait dans son sac de sport s’était volatilisée. 

L’expérience de frôler la mort l’a profondément bouleversée. Elle remet maintenant en question le sens de la réalité. Elle pleure parfois en pensant que quelque part, dans un autre univers, elle est morte dans cet accident et que sa fille devra vivre sans elle.

Elle s’est acheté de nouvelles chaussettes, et elle a choisi des couleurs différentes de celles qu’elle avait avant. Elle veut être capable de reconnaître ses anciennes paires si elles réapparaissent. Jusqu’à maintenant, elles ne sont toujours pas revenues. (12)

Hypothèses - comment expliquer ces anomalies temporelles?

De tels événements peuvent sembler injustes. Lorsqu’un proche décède et que l’on doit vivre la douleur du deuil, il est difficile d’apprendre que certaines personnes échappent à la mort de cette façon. Pourquoi eux, et pas mes proches?

Cette question est impossible à répondre, du moins tant qu’on n’aura pas fait la lumière sur ce qui cause ces anomalies temporelles. Il n’existe pas d’explication prouvée, seulement des hypothèses.

Prémonition

Ces anomalies temporelles pourraient être des images prémonitoires avertissant le témoin d’un danger. Une grande majorité des psychologues rejettent l’idée que la prémonition existe. Malgré tout, la majorité des expériences menées par des universités afin de déterminer l’existence de la prémonition, donnent des résultats positifs. Même s’il n’est toujours pas possible d’expliquer le phénomène de prémonition, il semblerait qu’il existe bel et bien. (13)

Résurrection quantique

La théorie quantique suppose que tout ce qui peut se produire, se produit. En même temps. La réalité contiendrait donc une multitude de possibilités. 

La résurrection quantique se produirait lorsque la conscience, voyant sa mort approcher, sauterait dans une autre version du monde où cette mort serait évitée. 

La théorie de l’immortalité quantique, quant à elle, suppose que notre conscience sauterait toujours vers la version du monde où nous survivons.

La Matrice

Pour certains, nous vivons dans une matrice et notre monde, notre perception de la réalité a été créé par une intelligence artificielle. (Cette théorie a été popularisée par la série de films « The Matrix ».) Nous serions immergés dans une construction mentale dont on ne peut s’échapper. Nous y serions retenus par un puissant réseau d’intelligences artificielles.

Ces morts évitées seraient donc le produit de la matrice qui se recharge, qui se réajuste.

Matrix

Le syndrome de Cotard

Devant des témoignages de gens ayant évité la mort par une anomalie temporelle, certains sceptiques avancent l’idée que ces gens seraient atteints du syndrome de Cotard.

Ce syndrome est un trouble psychiatrique de nature paranoïaque, où le patient montre d’étranges idées face à la mort. Il peut, par exemple, croire qu’il est déjà mort, croire que ses organes sont en train de se décomposer, ou au contraire, être convaincu qu’il est immortel, condamné à vivre éternellement les mêmes souffrances. Ce syndrome, extrêmement rare, se classe parmi les épisodes dépressifs avec crises de délire. (14)

Malgré ce qu’en disent les sceptiques, les témoignages décrits dans cet article, les comportements de ces témoins et leurs pensées, ne ressemblent en rien aux délires et à la dépression profonde vécus par les gens atteints du syndrome de Cotard.

Références

  1. I overdosed in 2017, r/Retconned, Reddit
  2. I think I just died.., r/Glitch in the Matrix, Reddit
  3. I tried to kill myself., r/Glitch in the Matrix, Reddit
  4. I broke my neck falling off a horse, r/Glitch in the Matrix, Reddit
  5. I died last night… But I’m still here., r/Glitch in the Matrix, Reddit
  6. Reality Shifters, Cynthia Sue Larson
  7. A checkpoint in life; Universe missed resetting some variables, Glitch in the Matrix, Reddit
  8. The Night on The Cape, Glitch in the Matrix, Reddit
  9. The day the world…shifted…, Glitch in the Matrix, Reddit
  10. Glitched Back to Life, Glitch in the Matrix, Reddit
  11. Escaping a crash by flipping through the multiverses, Glitch in the Matrix, Reddit
  12. I was in a head on collision yesterday, Glitch in the Matrix, Reddit
  13. Bem, Daryl J.- « Feeling the Future: Experimental Evidence for
    Anomalous Retroactive Influences on Cognition and Affect », Cornell University.- Journal of Personality and Social Psychology, 100, pp 407-425. 
  14. Le syndrome de Cotard: un délire morbide, Journal Metro

Illustration principale de l’article par Walter Molino

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.